TEXTES ET CONTEXTES DU DIX-SEPTIÈME SIÈCLE


Extrait de:
Saint-Amant, Oeuures (1629), Le Poète crotté

[...] Vn feustre noir, blanc de vieillesse,
Garny d'vn beau cordon de gresse,
Qu'il ne sçauroit auoir perdu,
Non plus qu'engagé ny vendu
Sans se voir aussi-tost nu-teste,
Couuroit la hure de la beste,
Troussé par deuant en sainct Roc,
Auec vne plume de coc.
   Son pourpoint, sous qui maint pou gronde,
Montroit les dents à tout le monde,
Non de fierté, mais de douleur
De perdre & matiere & couleur.
Il fut iadis d'vn drap minime;
Mais qu'est-ce que le temps ne lime?
Le pauure diable a fait son cours:
Autant puissent durer mes iours.
La moitié d'vne peccadille,
Sur qui sa criniere pandille,
Affreuse & sentant le sabat,
Luy seruoit au lieu de rabat.
   Des gregues d'vn faux satin iaune,
D'vn costé trop longues d'vne aulne,
Et de l'autre à bouillon troussé,
Reliques d'vn ballet dansé,
Qu'vn galand coiffé d'vne dame
Luy donna pour son anagrame
Auec vn demy-quart d'escu,
Enharnachoient son chien de cu.
   Vn rocquet de bourraccan rouge,
Qui iamais de son dos ne bouge,
L'affubloit, quoy qu'il fust hyuer,
Et qu'il fust rongé de maint ver.
   Vne estroitte jartiere grise,
Faite d'vn vieux lambeau de frise,
En zodiaquant le gipon,
Seruoit d'escharpe à mon fripon,
Et trainoit, comme à la charrue,
Pour soc vn fleuret par la rue,
Dont il labouroit le paué,
Lequel en estoit tout caué.
   Ses iambes, pour paistrir les crottes,
S'armoient à cru de vieilles bottes,
L'vne en pescheur, d'vn gros cuir noir,
La plus grande qui se pust voir,
L'autre d'vn cuir blanc de Russie,
A genouilliere racourcie;
L'vne à pié-plat, à bout pointu,
Et l'autre à pont-levis tortu.
Vn petit esperon d'Engliche,
A la garniture assez chiche,
Ergottoit son gauche talon;
Quant au droit, le bon violon
N'y portoit rien qu'vne ficelle
Pour en soustenir la semelle,
Qui, comme vn fruict meur ou pourry,
Laissant l'arbre qui l'a nourry,
Par quelque soudaine tempeste,
A tous coups estoit toute preste
De quitter, en se remuant,
La plante de son pied puant. [...]
(vv. 77-136)


[retour à: Le Poète crotté]